Actualités du Cloud

publié le mardi 04/04/2017

En 2016, le chiffre d'affaires réalisé en indirect par OVH ne pesait que 10 à 15% de son chiffre d'affaires mondial. Cet hébergeur prévoit désormais de doubler ce chiffre d'ici 2019, à l'aide notamment des produits Vcloud Air qu'il rachète à Vmware et d'un nouveau programme partenaire qu'il dévoilera le 6 avril à Lyon. En parallèle, OVH a lancé des Services Professionnels début 2017. Enfin, il réjouit de l'arrivée en force des Gafa en Europe, car elle crédibilise sa stratégie d'hébergement local des données.

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : Que pèse votre canal de vente indirect dans le chiffre d'affaires global d'OVH ?

Michel Calmejane, directeur commercial de l'OVH, le principal hébergeur français et européen : En 2016, il ne représentait que 10 à 15% du chiffre d'affaires global d'OVH. Le groupe prévoit de doubler ce chiffre d'ici 2019. Raison pour laquelle mon équipe dévoilera notre nouveau programme partenaire mondial dès le 6 avril à Lyon.

 

Avez-vous trouvé le patron du channel que vous cherchiez ?

Renaud Zalmanski dirige notre équipe channel, qu'il va étoffer dès 2017, puis à nouveau en 2018. Je recrute d'ailleurs une trentaine de commerciaux supplémentaires dans le monde actuellement.

 

Combien de partenaires actifs OVH compte-t-il dans le monde ?

Nous en avons 5000 qui revendent de la téléphonie, des VM, de l'Internet, de l'hébergement, et enfin, du Cloud. 2000 d'entre eux réalisent avec OVH un chiffre d'affaires mensuel vraiment récurrent.

 

Vos revendeurs sont-ils fidèles à OVH ?

Oui, la majorité d'entre eux nous accompagne depuis des années, même si ceux qui investissent le plus avec nous ne bénéficiaient pas avant cette année d'un programme de partenariat, de formations et d'un accompagnement commercial à la hauteur de certaines de leurs attentes.

 

Cela signifie-t-il qu'OVH va rendre obligatoire une formation certifiante en 2017 ?

Effectivement, la certification devient obligatoire après le niveau Enregistré. Les partenaires certifiés Qualified bénéficient eux d'une première formation gratuite. Quant aux Advanced, ils devront investir davantage dans la certification de leurs compétences afin de bénéficier de leads, de budgets de coop, etc.

 

Comment OVH prévoit-il de gérer les nouveaux avantages dont vos partenaires certifiés vont bénéficier au niveau mondial...?

OVH ouvre cette année une place de marché pour référencer nos partenaires. Mon équipe déploie également un programme d'attribution de leads sur les appels entrants. Ce dispositif est très efficace car il affiche un taux de concrétisation supérieur à 50%.

 

Continuerez-vous activement votre politique de vente directe ?

Les TPE-PME qui nous achètent en direct sont très technologiques et elles doivent bénéficier d'un accompagnement de haute qualité. Dans certains cas, nous leur conseillerons de faire appel à des VAR.

 

Qu'apporte à vos revendeurs le rachat de l'activité réseau de Completel ?

Le réseau racheté à Completel est déjà intégré et l'offre de Qosc intéresse nos partenaires réseaux car ils disposent ainsi de quelques 800 POC en France pour l'ADSL et la fibre optique.

 

OVH prévoit-il de faire appel à un grossiste pour former et accompagner ses revendeurs ?

OVH n'utilisera pas de grossiste dans l'immédiat. En revanche, nous sommes intéressés par une collaboration avec un grossiste à valeur ajoutée (VAD).

 

Le Cloud participe-t-il de manière très active à la croissance d'OVH ?

Le Cloud tire notre croissance, qui était de plus de 20% en 2016.

 

OVH ne commercialise-t-il que des services d'infrastructures as a service (Iaas) ?

Depuis 2016, l’Iaas représente effectivement la majorité de notre chiffre d'affaires, loin devant Internet et la vente de noms de domaine désormais. OVH constate que le Cloud public fait l'objet d'une adoption massive de la part de grands clients. Beaucoup y ont basculé sans crainte pour la sécurité de leurs données. En 2017, OVH se diversifie en lançant des offres Paas et d'hébergement mobile notamment.

 

Pourquoi Microsoft considère-t-il OVH comme l'un de ses meilleurs revendeurs de services Cloud en Europe ?

OVH est l'un de ses rares partenaires français à être certifié Cloud Services Provider aux niveaux 1 (en direct) et 2 (via nos partenaires), tout en hébergeant les données de ses clients en France. D'ailleurs, OVH est sans doute le plus important client de Microsoft sur l'offre Exchange, et un peu moins sur Office 365 en CSP 2.

 

De plus en plus présents sur le Vieux Continent depuis 2016, les Gafa (Google, Amazon, Facebook, etc.) représentent-ils une menace pour les hébergeurs européens ?

Tout d'abord, c'est une bonne nouvelle car l'arrivée en force de ces Gafa légitime notre stratégie de localisation des données dans la région. Le groupe respecte Amazon car il nous pousse à être sans cesse plus innovants. La compétition est saine. OVH ne les redoute pas spécialement car le potentiel du marché de l'hébergement est énorme. Je rappelle que 70% des infrastructures IT sont toujours hébergées dans les entreprises. D'ailleurs, beaucoup de grands comptes quittent leurs data centers, où certains étaient hébergés en colocation, pour aller chez des acteurs comme OVH.

 

Où en êtes-vous de vos projets d'ouverture de data centers dans le monde ?

OVH ouvre cette année deux grands data centers aux Etats-Unis, ainsi qu'un à Francfort et un à Londres.

 

Combien de serveurs OVH gère-t-il en ce début 2017 ?

OVH opère environ 260 000 serveurs. Ce sont des machines nous avons toutes conçues afin d'être capable d'anticiper et de gérer la baisse des prix, même si nos marges sont parfois minimes.

 

La baisse des prix dans l'hébergement et le Cloud va-t-elle se poursuivre en 2017 ?

Probable car ce marché arrive bientôt à maturité. On avait dit la même chose il y a quelques années pour les marchés de la VM et de la VoIP. Le vrai sujet n'est pas la baisse des prix mais comment y remédier grâce à l'industrialisation des infrastructures IT et à l'utilisation de services professionnels et de prestations autour de la sécurité.

 

A l'instar de certains de ses concurrents, OVH prévoit-il de lancer des Services Professionnels en 2017 ?

Oui, OVH a créé une division début 2017. Nous ne voulons pas pour autant concurrencer nos partenaires car il s'agit juste de prestations d'accompagnement des services Iaas. Là encore, nous redescendrons aussi des leads à nos partenaires.

 

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#GUIDEDUCLOUD, #CBPMagazine

 

Mots clefs :

Réseaux sociaux :
Yahoo del.icio.us Digg Twitter Facebook Google