Actualités du Cloud

publié le jeudi 04/05/2017

Après les data centers en container, Schneider Electric commercialise depuis mai 2017 une gamme de micro data centers via ses revendeurs IT certifiés. Cet équipementier électrique espère que son réseau de distribution indirect fera découvrir cette nouvelle offre aux clients intéressés par des petits data centers de proximité.


Magazine CBP (www.channelbp.com) : Schneider Electric (SE) annonce en mai 2017 le lancement de micro data centers, les Smart bunkers, y-a-t-il une vraie demande pour ce type de produit désormais ?

Pierre-Yves Dutang, responsable distribution d'APC by Schneider Electric en France : Le marché des micro data centers se développe car les clients veulent disposer de data centers de proximité, raison pour laquelle Schneider Electric commercialise désormais ce type d'offre via notre réseau de distribution indirect.


Quel est l'intérêt des Smart Bunkers de Schneider Electric pour les entreprises possédant déjà leurs infrastructures IT, en mode hébergé ou non ?

Nos Smart Bunkers les intéressent dans le cadre d'un projet de modernisation et de remplacement de leurs installations IT. Schneider Electric a étudié ces produits pour qu'ils s'intègrent bien dans des environnements industriels, voire bureautique.


Qui fournit les serveurs de vos micro data centers ?

Schneider Electric est agnostique sur la marque des serveurs qui équipent ces micro data centers, pourvu qu'il soit au format 19 pouces.


Tous les partenaires IT de Schneider Electric peuvent-ils vendre vos micro data centers ?

La connaissance de ces derniers fait désormais l'objet d'une certification et d'un label inscrits dans le cadre de notre programme de partenariat. Sur les quelques 4000 partenaires français de Schneider Electric, environ une quarantaine d'entre eux sont déjà capables de vendre nos micro data centers, dont la vingtaine de ceux qui sont certifiés Elite sur les data centers. Toutefois, très peu d'entre eux les vendent déjà complètement intégrés et préconfigurés.


Quand apparaîtra cette nouvelle labellisation ?

Dès mi-2017 avec une validation en ligne des connaissances de nos revendeurs.


Que pèse le réseau de distribution indirecte dans le chiffre d'affaires de Schneider ?

Le réseau de distribution indirecte de Schneider Electric, qui contient un canal dédié aux produits IT et un canal pour les produits électrique (courant faible), représente globalement au moins du 60% de notre chiffre d'affaires global. Je précise que, suite notamment au rachat d'APC, le canal IT représente à lui seul désormais 80% du chiffre d'affaires de la division IT de Schneider Electric. Pour information, cette division pèse environ 13 à 15 % du chiffre d'affaires total du groupe.


Quelles sont vos priorités pour vos revendeurs en 2017 ?

Schneider Electric encourage ses revendeurs à vendre davantage de solutions à valeur ajoutée et des produits (racks, bandeaux prises, etc.) destinés aux serveurs. Les bandeaux de prises, qui représentent environ 10% de notre chiffre d'affaires, représentent un marché porteur, qui continue à se développer car ces bandeaux deviennent plus intelligents. Schneider Electric aidera aussi ses partenaires à les combiner sous forme d'offres packagées pour créer de la valeur. Je souhaite également qu'ils vendent davantage de systèmes de refroidissement (cooling) aux acteurs de l'IT, car ils leur ouvrent les portes du marché des data center par exemple.


Comment prévoyez-vous de les encourager à vendre davantage ce type de produits ?

Nous ne les incentiverons pas avec des marges arrière, mais nous leur accordons des MDF et des leads sur des projets détectés par Schneider Electric.


Comment se porte le marché de la protection électrique ?

Le marché du petit onduleur continue à baisser, comme celui du poste de travail.


Les ventes de logiciels d'administration des data centers (DCIM) décollent-elles enfin en France ?

Le DCIM est vendu par les partenaires certifiés Elite de Schneider Electric dans le cadre de solutions, mais pas assez à mon goût sous forme de produit indépendant, lors de la refonte de sites IT notamment.



Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

Mots clefs :

Réseaux sociaux :
Yahoo del.icio.us Digg Twitter Facebook Google