Actualités du Cloud

publié le jeudi 18/05/2017

Le premier équipementier réseaux mondial n’a pas attendu août cette année pour annoncer sa vague de licenciements annuelle. Cisco a confirmé mi-mai le départ prochain de quelques 1100 nouveaux salariés.

 

En cause, des résultats au troisième trimestre 2017, clos fin avril, qui sont inférieurs à ce qu’il avait prévu dans les grands comptes, publics américains notamment. Ses revenus dans le routage, les produits collaboratifs, les data centers et la Vidéo pour Service Providers auraient reculé de 2, 4, 5 et 30% respectivement sur son troisième trimestre 2017. Avec 11.9 Md$ ses revenus sur la période sont inférieurs à ceux de son troisième trimestre 2016 (12 Md$).

 

Sixième recul consécutif du chiffre d’affaires de Cisco

Malgré ses multiples acquisitions (AppDynamics, Advanced Analytics, MindMeld et Viptela) et ses bonnes performances dans les réseaux dédiés au Cloud, Cisco voit ses résultats trimestriels reculer pour la sixième fois consécutive. Nous sommes loin des 20 trimestres de recul de chiffre d’affaires d’IBM.

 

Toutefois, la direction de cet équipementier réseaux américain a déclaré en mai aux analystes financiers que le chiffre d’affaires de son année fiscale 2017 pourrait être de 4 à 6% inférieur à celui de 2016. Année où Cisco avait dépensé 700 M$ pour licencier quelques 5500 salariés. Cet équipementier réseaux devrait dépenser quelques 150 M$ pour son nouveau plan de licenciements.

 

Cisco rencontre plus de difficultés que prévu pour réduire son activité historique dans les routeurs réseaux, en déclin, au profit des infrastructures réseaux pilotées par logiciel (SD) et les data centers.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

Mots clefs :

Réseaux sociaux :
Yahoo del.icio.us Digg Twitter Facebook Google